Communiqués de presse

L3 MAPPS a été sélectionnée pour concevoir le système intégré de gestion de plateforme pour le projet de navires de patrouille extracôtiers/de l’Arctique (NPEA) de la Marine royale du Canada

MONTRÉAL, le 27 mars 2014 – L3 MAPPS a annoncé aujourd’hui qu’elle a été sélectionnée par Lockheed Martin Canada pour appuyer l’activité de conception du système intégré de gestion de plateforme (SIGP) de la nouvelle classe de navires de patrouille extracôtiers/de l’Arctique (NPEA) de la Marine royale du Canada (MRC). Lockheed Martin Canada est l’un des fournisseurs de niveau 1 de l’entrepreneur principal Irving Shipbuilding engagé pour la livraison des navires de patrouille extracôtiers/de l’Arctique (NPEA) dans le cadre de la Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale (SNACN). Conformément au contrat initial, L3 MAPPS, qui emploie plus de 250 employés à Montréal, Québec, se chargera de la conception du sous-système du système intégré de gestion de plateforme pour les nouveaux navires.

« Suite à la réussite constante de notre mise en œuvre de la modernisation du système intégré de gestion de plateforme des navires de classe Halifax, nous sommes ravis d’avoir été sélectionnés pour ce nouveau projet très important de la Marine royale du Canada », explique Rangesh Kasturi, Vice-président Marketing et ventes Simulation et systèmes navals pour L3 MAPPS. « Avec la MRC, nous avons lancé le concept de système intégré de gestion de plateforme il y a 30 ans et nous sommes devenu un chef de file mondial avec cette technologie canadienne. À présent, nous sommes impatients de concevoir la nouvelle génération de sous-systèmes innovants du système intégré de gestion de plateforme pour la dernière classe de navires de la Marine royale canadienne ».

Le système intégré de gestion de plateforme de L3 MAPPS offre une surveillance et un contrôle complets du système de propulsion, du système de maîtrise des avaries et des systèmes électriques, ancillaires, auxiliaires. Grâce à des fonctionnalités avancées comme le système de contrôle des avaries de combat, le système de formation de l’équipage à bord, le système de surveillance de l’état des équipements et le système de CCTV, et à une intégration aux systèmes de gestion de combat et de navigation du navire, le système intégré de gestion de plateforme permet à l’équipage d’exploiter le navire efficacement et en toute sécurité, pour toutes missions. La technologie de L3 MAPPS est utilisée par 20 marines dans le monde et est installée sur la plupart des navires de guerre et des sous-marins de la MRC.

Le projet NPEA est un projet d’approvisionnement du gouvernement du Canada pour la MRC. Le projet vise à doter les Forces canadiennes de six à huit nouveaux navires de patrouille pouvant naviguer au large des côtes dans des eaux encombrées de glace capables d’assurer et de renforcer la souveraineté du Canada dans ses eaux, y compris dans l’Arctique. Le premier navire de patrouille extracôtier/de l’Arctique devrait être livré en 2018.

L3 MAPPS, division du groupe L-3 Marine & Power Systems, possède plus de 30 ans d’expérience en avancées technologiques novatrices dans le domaine de l’automatisation marine et plus de 40 ans d’expérience dans la fourniture de simulations haute-fidélité de centrales électriques pour les principales installations du monde entier. De plus, l’entreprise dispose de plus de quatre décennies d’expertise dans la fourniture de systèmes informatiques pour les réacteurs des centrales canadiennes à eau lourde. L3 MAPPS fournit également des contrôles ciblés et des solutions de simulation au secteur spatial. Pour en savoir plus sur L3 MAPPS, nous vous invitons à visiter le site de l’entreprise www.L3T.com/MAPPS.

Basé à New York, L-3 emploie environ 51 000 personnes dans le monde entier, l’entreprise est le contractant principal pour les systèmes C3ISR (Commande, Contrôle, Communications, Intelligence, Surveillance et Reconnaissance), la modernisation et la maintenance d’avions, et les solutions nationales en matière de sécurité. L-3 est également un fournisseur principal d’une large gamme de systèmes électroniques utilisés sur des plateformes militaires et commerciales. En 2012, la société a enregistré un chiffre de ventes de 13,1 milliards de dollars. Pour en savoir plus sur L-3, nous vous invitons à visiter le site de l’entreprise www.L3T.com.


Déclaration refuge conformément au Private Securities Litigation Reform Act de 1995

À l’exception des informations historiques contenues dans le présent document, les sujets exposés dans ce communiqué de presse sont des déclarations prospectives. Les déclarations qui sont prédictives par nature, qui dépendent d’événements ou de conditions ou s’y réfèrent, ou qui comprennent des termes tels que « s’attend », « prévoit », « envisage », « projette », « pense », « estime », « souhaite », « pourrait », et autres expressions similaires, sont des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives présentées ci-dessus impliquent un nombre de risques et d’incertitudes qui pourraient faire que les résultats réels diffèrent matériellement de ceux énoncés, notamment les risques et incertitudes abordés dans la Déclaration refuge pour les déclarations prospectives de l’entreprise reprise dans les récentes présentations de l’entreprise, notamment les Formulaires 10-K et 10-Q, auprès de la Securities and Exchange Commission (Commission des valeurs mobilières des États-Unis). Les déclarations prospectives ne sont valables qu’à partir de la date où elles sont faites et l’entreprise n’est en rien tenue de mettre à jour ces déclarations prospectives.

Relation avec les médias

Simulation et systèmes navals

Systèmes de contrôle pour les navires militaires, simulateurs à terre et à bord et solutions de formation clés en main.

Simulation et systèmes pour centrales

Simulateurs de centrale en temps réel et modernisation de simulateurs pour toutes les centrales et systèmes informatiques pour les centrales nucléaires CANDU.

Simulation et systèmes spatiaux

Simulateurs en temps réel pour les systèmes robotiques et les satellites qui appuient la conception axée sur la simulation et formation sur les opérations et l'entretien.