CometMC/Comet PlusMC

Modèles avancés de cinétique de réacteur

CometMC et Comet PlusMC de L3 MAPPS sont des modèles avancés de simulation de la cinétique neutronique de réacteur qui sont fondés sur une application rigoureuse des principes fondamentaux de la physique et sur des techniques numériques avancées. Les modèles ont été installés dans le monde entier sur de nombreux simulateurs actuellement certifiés pour la formation.

Le modèle Comet, appliqué principalement à la simulation de réacteurs à eau lourde sous pression (RELP), résout les équations de la diffusion en utilisant la méthode des différences finies par maillage centré (MCFD) modifiée par l'application de la théorie généralisée des équivalences dans le calcul des paramètres homogénéisés.

Comet Plus, utilisé pour simuler des réacteurs à eau ordinaire (REO) et des réacteurs avancés refroidis par gaz (AGR), résout les équations de la diffusion à l’aide de la méthode d’expansion nodale (NEM). Cette méthode représente l’écoulement par un polynôme du quatrième ordre et produit des résultats d’une exactitude inégalée.

Comet et Comet Plus sont tous deux de véritables modèles tridimensionnels. Un minimum d’un nœud radial est utilisé par assemblage combustible/canal de combustible. Les équations de diffusion des neutrons sont résolues à chaque nœud pour chaque intervalle de temps sans recourir aux méthodes approximatives basées sur une factorisation de l’espace-temps.

Chaque nœud tient compte des éléments suivants :

  • Concentrations de xénon, d’iode, de samarium et de prométhium
  • Six groupes de neutrons retardés pour les REO et 15 pour les RELP
  • Calculs de chaleur de désintégration réalisés à l’aide d’un ensemble de 23 précurseurs de chaleur de désintégration
  • Débit de la source de neutrons
  • Combustion du combustible, accumulation de plutonium et appauvrissement des poisons consommables, si applicable
Comet Screenshot

Les barres de commande sont traitées comme des entités distinctes et les effets d'ombre sont entièrement simulés. Il est possible de prendre en compte l’enrichissement du combustible variable et d'autres conceptions modernes du combustible.

Le calcul de l’écoulement aux emplacements des détecteurs du cœur du réacteur est effectué en reconstruisant l’écoulement, en tant que fonction des propriétés nucléaires locales, dans les nœuds où les détecteurs sont présents. Les effets très localisés, tels que l'effet des mouvements de barres voisines sur les réponses du détecteur, sont entièrement simulés.

Les paramètres propres au cycle sont calculés par Orchid® Core Builder (Orchid CB). Cet outil puissant est doté d’une interface graphique conviviale afin de maximiser l’aisance d’utilisation.Par exemple, l’ajout d’un détecteur ou la modification en temps réel du modèle de nodalisation peut facilement être fait graphiquement. Orchid® CB propose également des fonctions qui permettent à l'utilisateur de valider rapidement les données neutroniques d’entrée du code de réseau aussi bien que les paramètres de sortie en temps réel des modèles. Orchid® CB reconnaît les données de centrale de plusieurs réseaux et codes de conception du combustible typiques tels que CASMO, SIMULATE-3, ANC, SCIENCE et d'autres. Enfin, Orchid® CB facilite l’implémentation de la recommandation 6 du SOER 96-02 de l’INPO qui préconise l'entraînement sur simulateur pour toutes les étapes du cycle.

Comet et Comet Plus, qui complémentent Orchid® Environnement de perfectionnement et de simulation complet de L3 MAPPS, représentent des modèles de haute performance qui démontrent l’engagement à long terme de L3 MAPPS à l’égard de l’excellence et de l’innovation.

Simulation et systèmes navals

Systèmes de contrôle pour les navires militaires, simulateurs à terre et à bord et solutions de formation clés en main.

Simulation et systèmes pour centrales

Simulateurs de centrale en temps réel et modernisation de simulateurs pour toutes les centrales et systèmes informatiques pour les centrales nucléaires CANDU.

Simulation et systèmes spatiaux

Simulateurs en temps réel pour les systèmes robotiques et les satellites qui appuient la conception axée sur la simulation et formation sur les opérations et l'entretien.